sideara-image

Lorem ipsum dolor sit . Proin gravida nibh vel vealiquete sollicitudin, lorem quis bibendum auctonisilin sequat. Nam nec tellus a odio tincidunt auctor ornare.

Stay Connected & Follow us

What are you looking for?

Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

Amazon ne se lance quand même pas dans la billetterie

En août 2017, nous avons appris qu’Amazon voulait conquérir un nouveau marché: le marché des billets aux États-Unis. En novembre, des rumeurs circulaient déjà que le géant du web avait reporté le lancement de son activité de billetterie aux Etats-Unis après l’absence de coopération avec Live Nation. Après ce retournement, Amazon UK a annoncé la fermeture de sa propre société de billetterie « Amazon Tickets » au Royaume-Uni.

Amazon vendait déjà des billets pour des événements en 2015 au Royaume-Uni. En novembre de l’année suivante l’entreprise introduit « Amazon Tickts » avec l’objective de se positionner sur le marché comme « la première destination mondiale pour l’achat de billets ». Le projet en Grande-Bretagne a été considéré comme une tentative de s’établir sur le marché européen de la billetterie. La fermeture soudaine est maintenant le deuxième coup dur pour Amazon dans ce secteur.

Comme il n’existe pas d’accord d’exclusivité entre les artistes et les prestataires de billetterie au Royaume-Uni, Amazon a pu conclure des accords avec plusieurs grands opérateurs et promouvoir avec succès son service en tant que fournisseur tiers de billets auprès des clients Amazon.

Suite à leur succès sur le marché britannique, l’ambition de conquérir le marché américain de la billetterie n’était donc pas loin. Cependant, cela fonctionne différemment qu’en Europe. Les grands vendeurs de billets tels que Ticketmaster, AXS et See Tickets n’utilisent pas le « modèle de distribution ouverte » qui est commun dans le reste du monde. En effait, ils donnent d’énormes sommes d’argent à l’avance aux organisateurs et aux locaux événementiels afin de maintenir des partenariats solides et de vendre leurs billets de manière exclusive.

Amazon a découvert probablement trop tard que le plus grand promoteur de concerts au monde, Live Nation – qui joue un rôle clé dans la gestion des locaux et des artistes – possède Ticketmaster et les opérations de billetterie correspondantes. Après l’échec des pourparlers pour une coopération, Amazon a été laissé sans grande influence et avec des besoins fondamentalement différents de ceux de Ticketmaster.

Le rêve de la billetterie Amazon est-il officiellement terminé?

Share

La demande d'offre a été envoyée. Merci !